Démocratisation des piscines : de plus en plus de Français se jettent à l’eau !

En 2018, le parc des piscines en France a passé un nouveau cap avec près de 115 000 nouvelles installations sur l’année.
Notre territoire compte désormais plus de 2,5 millions de bassins pour le plus grand plaisir et le bien-être de millions de Français.
Largement démocratisée, la piscine est aujourd’hui devenue un équipement qui concerne toutes les franges de la population : 42,2% des possesseurs de piscines fixes (hors sol ou enterrées), ont des revenus mensuels situés entre 1 500 € et 3 000 €. Il faut dire qu’à partir de 700 euros pour une piscine hors sol, de 6 000 € pour une piscine enterrée à installer soi-même, ou de 18 000 € en faisant appel à un professionnel, la piscine est devenue un investissement à la portée du plus grand nombre. 15 % des foyers en maisons individuelles sont ainsi équipés1.

Le phénomène des piscines est donc désormais bien ancré en France et continue de gagner du terrain : en 2018, le nombre de piscines vendues a enregistré une hausse de +7%. Le marché est au beau fixe et affiche même une 3e année de hausse consécutive, avec une croissance du chiffre d’affaires de la profession de +7,5% sur 1 an et qui a atteint près de 2,25 milliards d’euros2. Très dynamique, le secteur représente désormais environ 51 000 emplois directs et indirects en France.

 

Les détenteurs de piscines : des Français de tous horizons

Les niveaux de revenus mettent en évidence le phénomène de démocratisation des piscines en France. En effet, l’étude Décryptis menée pour la FPP en 2018 montre que les piscines ne s’adressent pas uniquement aux franges les plus aisées de la population.

42,2% des possesseurs de piscines enterrées ou hors sol fixes ont ainsi des revenus mensuels situés entre 1 500 € et 3 000 €, 31,9% perçoivent entre 3 000 € et 4 500 €, tandis que 20,4% gagnent plus de 4 500 € mensuels.

Enquête FPP/Decryptis 2018 auprès d’un échantillon de 6 822 foyers habitant en maison individuelle.

 

2018 : la France passe le cap des 2,5 millions de piscines privées

D’après les derniers chiffres de la Fédération des Professionnels de la Piscine et du Spa, La France compte 2 510 000 piscines privées à fin 2018. Environ 50 120 piscines enterrées ont été construites en 2018 et 64 400 hors sol, soit 114 520 bassins installés au cours de l’année.

D’après l’enquête consommateurs de Decryptis de 2018, 15% des foyers français résidant en maison individuelle possèdent donc une piscine : plus de 1,3 million de piscines enterrées et plus de 1,2 million de piscines hors sol.

 

Des piscines pour tous les budgets

Les hors-sol : le premier pas

Ce sont des piscines à “poser” à même le sol. Il est indispensable de porter son choix sur un produit de bonne qualité assurant des garanties suffisantes pour une bonne utilisation. Afin de bénéficier d’une qualité d’eau satisfaisante, une piscine hors-sol doit au minimum être équipée d’un système de filtration. Ces piscines ne sont pas toujours conçues pour être enterrées.

De 700 € à 10 000 € environ.


Grâce aux évolutions techniques, il existe aujourd’hui une très large gamme de piscines enterrées, dont les prix démarrent à 6 000 / 7000 € pour celles à installer soi-même, et dès 18 000 € lorsqu’elles sont installées par un professionnel. Panneaux, coques polyester, bétons, … les procédés sont variés et le choix vaste pour s’adapter aux besoins de chacun ! Il faudra investir davantage pour réaliser une piscine sur-mesure et particulièrement équipée.

La construction d’une piscine enterrée correspond à un investissement et doit être raisonnée sur le long terme, au même titre qu’une maison. Ainsi, un crédit de 7 000 € revient à seulement 65 € par mois sur 156 mois (13 ans) et un crédit de 15 000 € à environ 135 € par mois sur 156 mois.


Les coques polyester : la rapidité

Ce type de piscine entièrement préfabriquée en polyester peut être posé très rapidement par un professionnel. Toutefois, les monocoques, qui doivent faire le trajet de l’usine jusqu’au jardin d’un seul tenant doivent respecter des dimensions permettant leur transport. La mise en place est rapide,
mais nécessite une excellente préparation du terrain d’accueil.

De 18 000 à 45 000 € environ, posée (suivant équipements : abris, couverture automatique, chauffage, nage à contre-courant et traitements automatiques).

Les panneaux : la souplesse

Panneaux en acier, polymères, aluminium, béton précontraint… le choix des matières est grand, pour un montage à faire soi-même ou à confier à un professionnel. Les panneaux peuvent s’assembler de multiples façons, permettant une grande souplesse dans le choix de la forme du bassin.

De 7 000 € à 15 000 € environ en kit et de 18 000 € à 45 000 € ou plus en « prêt à plonger » (suivant équipements : abris, couverture automatique, chauffage, nage à contre-courant et traitements automatiques).

Les bétons : le “sur-mesure”

Ces piscines personnalisées sont dessinées sur-mesure et construites exclusivement par des professionnels qui font des bassins adaptés aux besoins et envies du futur propriétaire, en fonction de cahiers des charges spécifiques.

À partir de 25 000 € environ.

[1] Source : FPP / Cabinet Decryptis – 2018
[2] Source : Baromètre FPP/ I+C – 2018 vs 2017


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *