Forte reprise de l’activité piscine (+6,5%) qui passe la barre des 1,8 million de bassins en France

Cat1_ARGENT_Vert TurquoiseEn 2015, la France a dépassé la barre des 1,8 million de piscines privées installées sur le territoire, avec plus de 1,1 million de bassins enterrés (+33 803 vs 2014) et 733 200 hors-sol (+35 000 vs 2014). Le marché renoue avec une très belle croissance : le chiffre d’affaires des piscines a progressé de +6,5% par rapport à 2014. Le nombre de piscines vendues a, en effet, connu une forte hausse de +7,5% par rapport à 2014 et le nombre de piscines livrées a augmenté de +9%, dans le même temps. De très belles performances qui devraient se prolonger sur 2016 puisque les piscinistes ont établi +5,5% de devis supplémentaires en 2015 vs 2014, dont +19% sur le seul 4e trimestre 2015 par rapport au 4e trimestre 2014. Une nouvelle fois, ces excellents chiffres prouvent que le marché de la piscine est structurellement porteur mais qu’il reste conjoncturellement dépendant des bonnes conditions météo et du niveau de confiance global des ménages : deux paramètres qui lui ont été favorables en 2015.

Si les piscines connaissent un véritable succès en France, la « french touch » est également de plus en plus appréciée à l’international : les piscinistes français ont ainsi réalisé environ 20% de leur chiffre d’affaires à l’exportation, contre 18% en 2014. Le savoir-faire français est également largement reconnu en matière d’abris : plus de 8 équipements vendus sur 10 en France sont « Made in France ». Selon les derniers chiffres, le nombre d’abris vendus en France en 2015 a progressé de +4,7% par rapport à 2014.

Pour prolonger le succès, les professionnels français poursuivent leur mobilisation en faveur de la piscine de demain. Ils axent notamment leur travail autour :

  • du renforcement de la professionnalisation du secteur, avec le Label Propiscines® et des formations de pointe,
  • du développement de la piscine basse consommation pour une meilleure préservation de l’environnement,
  • de leur capacité à innover pour répondre aux premières normes européennes sur les piscines familiales (publiées en avril 2016 et octobre 2015) et proposer de nouveaux matériels pour améliorer le confort d’utilisation des piscines. 

Du rêve à la réalité : un parc multiplié par plus de 2,5 en 15 ans

En 15 ans, le parc des piscines a été multiplié par plus de 2,5, bondissant de 708 00 bassins en 2000 à plus de 1,8 million en 2015. Des millions de Français sont passés du rêve à la réalité grâce à l’expertise des piscinistes français et peuvent ainsi profiter, chez eux, de tous les plaisirs et bienfaits de la piscine. En parallèle, les abris ont, eux aussi, enregistré une forte croissance. Le nombre de nouveaux abris installés chaque année en France est ainsi passé de 8 300 en 2003 à près de 13 650 en 2015, pour atteindre un parc de près de 180 000. Les abris multiplient en effet les avantages, en permettant d’allonger la saison des baignades, de faciliter l’entretien des bassins et en répondant à l’obligation d’installer un système de sécurité, s’ils sont aux normes.

Le métier de pisciniste : un haut degré d’expertise garanti

Réunis au sein de la Fédération des Professionnels de la Piscine (FPP), qui rassemble désormais plus de 1000 spécialistes du marché, les professionnels sont mobilisés pour prolonger le succès des piscines en France. Ils poursuivent notamment leurs actions en faveur de la professionnalisation du secteur. La démarche Propiscines® connaît ainsi des avancées significatives. Elle compte désormais 400 piscinistes engagés, dont 370 signataires de la Charte d’Engagement bénéficiant déjà du « Label Propiscines ». De plus, les premiers « Label Propiscines Qualifié », représentant la 2e étape de la démarche, viennent d’être attribués par Socotec certification en début d’année. Le référentiel du 3e et dernier niveau, le « Label Propiscines Certifié », est quant à lui en cours de finalisation. Propiscines constitue ainsi une démarche complète garantissant le savoir-faire et le professionnalisme des piscinistes, facilement reconnaissables grâce à un logo commun.

Le métier de pisciniste demande en effet un haut niveau d’expertise. C’est pourquoi les professionnels s’appuient sur de solides formations initiales et continues pour s’assurer des compétences de leurs collaborateurs. La FPP travaille notamment avec l’éducation nationale à la révision des enseignements du Brevet Professionnel de Technicien de la piscine, dispensés en alternance, pour les adapter aux nouvelles données du marché. Chaque année, la qualité de cette formation est reconnue au Concours des Meilleurs Apprentis de France. Depuis l’an passé, l’expérience des collaborateurs est également à l’honneur puisqu’une catégorie dédiée aux Métiers de La Piscine a été ouverte par le prestigieux Concours des Meilleurs Ouvriers de France et deux lauréats ont été récompensés lors de cette 1ère édition.

La piscine basse consommation à portée de main

Les piscinistes sont donc des professionnels aguerris qui œuvrent en faveur de la qualité des équipements et mettent tout en œuvre pour répondre aux nouvelles attentes des clients et leur proposer le meilleur de la piscine de demain. La piscine basse consommation est ainsi d’ores et déjà une réalité. Entre 1980 et 2015, en lien avec l’évolution des usages, le volume d’eau utile au remplissage d’une piscine a été divisé par 3, passant de 130 m3 à 45 m3. Les professionnels proposent également des techniques et matériels permettant d’éviter le renouvellement partiel annuel de l’eau des bassins et un traitement de l’eau raisonné et efficace. De plus, les équipements proposés sont de moins en moins gourmands en énergie avec une consommation divisée par 4 pour la filtration entre 1980 et 2015, par 9 pour le chauffage, grâce des ampoules basse consommation, etc. Par ailleurs, outre les équipements la FPP propose une série de gestes simples à adopter pour tendre vers la piscine basse consommation. Ces conseils sont réunis dans un document mis à disposition sur propiscines.fr.

Des innovations en matière de réglementation et d’équipements

Le haut niveau d’expertise et les capacités d’adaptation des piscinistes français leur permettent d’ores et déjà d’œuvrer dans le respect des nouvelles normes européennes sur les piscines familiales, publiées en octobre dernier pour les structures et en avril 2016 pour la circulation de l’eau et visant à donner des repères techniques européens. Il s’agit bien là des premières normes européennes existant dans le domaine des piscines familiales. Le fonctionnement et l’entretien de la piscine de demain respecteront ainsi les nouvelles normes européennes tout en étant simplifiés grâce à la gestion des tâches à distance et à leur automatisation. De nombreuses innovations visant à faciliter l’utilisation et l’entretien des piscines sont déjà disponibles sur le marché, comme les robots 100% automatiques, les systèmes contrôlables par internet pour surveiller et agir à distance sur l’état de l’eau, etc., des coffrets électriques capables d’optimiser la filtration selon la température de l’eau, les appareils de désinfection automatiques ou semi-automatiques, etc.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *