Piscine : des abris pour se baigner par tous les temps

Pour profiter au maximum des piscines dès les premiers beaux jours, de plus en plus de propriétaires les équipent d’abris. D’après une récente étude menée par le cabinet I+C pour la FPP, 14 850 abris ont été installés en 2017, pour atteindre près de 210 000 piscines françaises équipées, soit +7,7% par rapport à 2016. Et le choix des acheteurs s’est largement dirigé vers les abris fabriqués en France : 88% des abris vendus étaient d’origine France !

FPP - Adocom-RP

Plongée au coeur du confort durable

Pour un prix compris entre environ 7 000 et 25 000 €, les abris multiplient les atouts. En plus de procurer une sécurité complète de la piscine en enveloppant l’intégralité du bassin, les abris apportent d’autres avantages non négligeables et contribuent à tendre vers les piscines basse consommation. Ils permettent en effet :

• d’augmenter naturellement la température de l’eau de 6 à 10 degrés avec l’effet de serre, permettant de se baigner de mi-mars à mi-novembre selon les régions.
• de limiter l’utilisation des produits de traitement en préservant le bassin des pollutions extérieures (chute de feuilles, d’insectes, de terre, etc.)
• de maîtriser la consommation d’eau en limitant son évaporation et en supprimant la mise en hivernage : dans les régions tempérées, il suffit de laisser tourner la filtration pendant quelques heures chaque jour, cette opération combinée avec l’effet de serre évitera à l’eau de geler.

Bon à savoir : un abri de piscine aux normes (norme NF P 90 309) constitue un dispositif de sécurité qui répond aux exigences de la loi sur la sécurité des piscines.Piscine - FPP - Adocom-RP - SOKOOL

Piscine - FPP - Adocom-RPUn large choix d’abris pour toutes les envies de piscines

Il existe une multitude d’abris différents pour répondre aux attentes des consommateurs : du basique au sur-mesure, tout est possible et les équipements s’intègrent toujours plus à l’environnement qui les entoure. L’étendue des possibilités pour protéger son bassin est immense grâce à un large choix de formes, de matériaux, de types de conceptions, d’ouvertures, …

D’une part, l’abri peut être bas ou haut : à 1 m de la surface de l’eau, il permet de protéger le bassin et de nager ; lorsqu’il est plus haut, à partir d’1,80 m, il englobe le bassin et ses plages pour créer une « pièce » supplémentaire. Les abris bas sont les plus vendus en France (77,1% des ventes en 2017).

D’autre part, l’offre se répartit en 4 grandes catégories d’abris. En 2017, il s’est vendu :

• 60,4% d’abris télescopiques : avec ou sans rails au sol, hauts ou bas. Ils permettent de libérer l’intégralité du bassin une fois repliés.
• 27,8% d’abris amovibles : par opposition aux fixes et aux télescopiques, ils regroupent les abris déplaçables, les relevables avec des pieds de maintien et les coulissants ne libérant qu’une partie du bassin. Ce sont, dans tous les cas, des abris bas, voire plats.
• 3,4% d’abris fixes : il s’agit soit de « structures légères » non isolantes ou de vérandas traditionnelles isolantes sur piscines, reliées ou non à l’habitation.
• 8,4% d’autres types d’abris – souples notamment, comprenant les bulles ou dômes gonflables fixes et les abris repliables à l’extrémité du bassin (type soufflet ou accordéon).

Piscine - FPP - Adocom-RP

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *