La piscine : une « thalasso » à domicile !

L’immersion : bien-être et plaisir

Particulièrement plaisante, l’immersion dans l’eau présente de nombreux avantages pour tous, à tous les âges. Elle offre notamment une sensation de détente immédiate et permet de relâcher les tensions accumulées tant physiques, au niveau musculaire, que psychiques. L’immersion dans l’eau est en effet assimilable au retour à l’état fœtal, dans le liquide amniotique.

Les activités aquatiques, rarement contre-indiquées, sont ainsi synonymes de plaisir, mais également de bien-être et de résultats puisqu’elles entraînent de nombreux bienfaits sur la santé.

Ces bienfaits peuvent être renforcés par des équipements comme la balnéo, la nage à contre-courant, les jets stimulants,… de plus en plus présents dans les piscines.

L’apesanteur pour soulager les articulations


Lorsqu’une personne s’immerge jusqu’au cou dans une piscine, elle se débarrasse de 90% de son poids corporel. Cela lui permet de ne pas sentir de point d’appui douloureux, de bénéficier d’une meilleure amplitude dans ses mouvements, de relâcher ses muscles posturaux (autour du rachis) et ainsi de mieux solliciter ses autres groupes musculaires.

Très agréable pour tous, cette sensation d’apesanteur est en particulier adaptée :

  • en cas de surcharge pondérale/obésité,
  • en cas de traumatisme articulaire,
  • en réadaptation des athlètes de haut niveau,
  • pour les personnes âgées avec la mobilité articulaire diminuée,
  • pour les femmes enceintes. 

La pression hydrostatique pour une meilleure oxygénation

En piscine, la pression hydrostatique agit comme une contention qui maintient le système veineux plus ferme, moins relâché. Cette pression de l’eau permet notamment de limiter la stase veineuse, de faciliter le retour veineux et d’améliorer l’oxygénation des tissus musculaires.

La pression hydrostatique est particulièrement adaptée :

  • en cas d’insuffisance veineuse,
  • en cas de cellulite (multifactorielle et favorisée par une insuffisante veineuse).

La résistance à l’eau pour démultiplier le travail musculaire

En piscine, le mouvement entraîne un déplacement d’eau et donc une résistance qui sollicite tous les groupes musculaires (muscles agonistes / antagonistes). Cette résistance présente de nombreux avantages par rapport à une activité pratiquée au sol :

  • une rentabilité supérieure (temps /travail),
  • augmentation de la dépense énergétique,
  • renforcement des « muscles faibles »,
  • intensité limitée donc moins de risque de traumatismes et de courbatures,

le brassage de l’eau entraîne un massage du corps qui relance la microcirculation et les échanges cellulaires.

L’eau pour protéger le coeur

Dans l’eau, la fréquence cardiaque est modérée ce qui permet d’être moins essoufflé et d’effectuer davantage d’exercices musculaires. Cette fonction protectrice de l’eau pour le cœur est particulièrement adaptée en cas de rééducation cardiorespiratoire (sous contrôle médical).

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *